lundi 2 juin 2014

Un éclat de givre

Dernier roman d'Estelle Faye, Un éclat de givre est un roman aux multiples facettes. Une manière de le définir serait d’en résumé l’intrigue. La Terre dans deux siècles a été irrémédiablement abimée par l’homme. Entre des poches de civilisations coupées les unes des autres, la terre est stérile et fracturée. Dans ce qui reste de Paris, les habitants survivent comme ils peuvent, beaucoup d’entre eux se réunissent en tribus qui occupent à la fois une niche particulière et un quartier/bâtiments de la ville.

Chet est un jeune homme bisexuel qui survit en chantant du jazz, habillé en femme, dans des bars la nuit et en rendant de menus services le jour. Engagé par un membre de la Bordure (les anciennes cités converties en fermes) pour retrouver un dealer, qui propose, comme d’autres, une nouvelle drogue permettant de résister à la chaleur, Chet doit se rendre en Enfer, un hôpital où les résidents se sont fait modifiés par des opérations extrêmes, pour le retrouver. Son enquête, qui le mène à affronter son propre passé, l’amèneront à prendre part à une lutte souterraine pour le contrôle de Paris.

Mais l’histoire n’est pas tous, le roman, très bien écrit, est un roman post-apo, mais c’est également un roman bit-litt avec un héros qui pourrait être une héroïne, avec des problèmes de cœur et une dose, raisonnable, de sexe. C’est aussi un roman de genre qui interroge, au travers de son héros, les identités sexuelles.

Les différents mélanges de Un éclat de givre pourraient être indigestes s’ils n’étaient pas aussi bien maitrisés, donnant ainsi un roman divers, riche et très intéressant dont j’ai beaucoup apprécié la lecture. Si son auteure, ou son éditeur, passe par ici et me lisent, je serais d’ailleurs très preneur d’un deuxième volume racontant l’histoire de Tess (l’amour d’enfance de Chet) et de son projet fou (rejoindre la Sibérie en train).

Lu dans le cadre du challenge SFFF au féminin

http://ledragongalactique.blogspot.ch/2014/03/challenge-sfff-au-feminin.html?showComment=1394271167545#c7928591275848414423

4 commentaires:

Vert a dit…

Tout cela est bien intriguant, je vais ptêtre me laisser tentée ^^

Cédric Jeanneret a dit…

Je dois admetre que j'ai vraiment envie que d'autres le lisent et le chroniquent pour savoir si mon sentiment est partagé.

Lune a dit…

J'attends ma précommande, j'espère le lire en début d'été.

Lune a dit…

Je l'ai commencé, ça s'annonce bien, la langue est jolie